Bimbia, le mémoire de la traite négrière

Cette visite vous  mènera au village Bimbia, site historique  de la traite négrière, inscrit sur la liste indicative de l’UNESCO,  situé le long des rives de l’océan Atlantique, près de la ville de Limbé. Bimbia porte encore les traces de cet odieux commerce :  des bâtiments dans lesquels étaient gardés les esclaves, des cadenas, des chaînes et bien d’autres ustensiles utilisés par les maîtres esclaves.

En 5 jours de séjour, vous explorerez  les quartiers des esclaves avec sa première et  deuxième « portes de non-retour ». Vous y decouvrirez le moulin à huile sur lequel des esclaves extrayaient  de l’huile de palme destinée à être expédié en Europe, la salle  où étaient marqués les esclaves.  Bimbia accueille aussi un immense patrimoine bâti  comme la première église baptiste du Cameroun, fondée en 1843 par Joseph Merrick, le monument Alfred Saker que vous visiterez,

 Ce séjour vous permettra de découvrir également l’île Nichols qui a vu partir, du 17 au 19e siécle,  pendant la traite des esclaves environ 166 navires négriers avec des milliers d’homme dans leurs cales vers les Amériques. Si vous visitez Bimbia pendant la saison sèche, vous pourrez vous rapprocher de la mer et prendre des photos près des canons allemands situés le long du littoral et pointant vers l’île Nichols où étaient gardés les esclaves têtus.

Séjour à Naïrobi

Nairobi, la capitale du Kenya, est une métropole vibrante qui se distingue par sa fusion unique de cultures, sa faune extraordinaire, et ses paysages à couper le souffle. C’est une destination idéale pour des vacances en famille, offrant une variété d’activités et d’expériences qui plairont à vous parents et à vos enfants. Offrez par conséquent un voyage inoubliable à vos prches dans l’une des villes les dynamiques de l’Afrique de l’Est. Et faites leur découvrir des nombreuses activités ludiques et éducatives comme : le Musée National de Nairobi, si vous  souhaitiez explorer l’histoire et le patrimoine culturel du Kenya, le Village Bomas of Kenya, vous offre une fenêtre sur les diverses cultures tribales du Kenya. Nairobi est l’une des rares villes où vous pourriez faire observer à vos enfants, des animaux sauvages. Le Parc National de Nairobi  offre l’opportunité d’observer  des girafes, des rhinocéros, et des lions, dans leur habitat naturel ou le Giraffe Centre  permettant d’interagir de près avec des girafes et de participer à leur conservation. Une telle sera une expérience éducative et amusante pour les enfants. Ne manquez surtout pas le David Sheldrick Wildlife Trust, un orphelinat pour éléphants qui offre la possibilité d’adopter un éléphant et d’assister à leur bain de boue quotidien ou encore le Nairobi Safari Walk & l’Animal Orphanage,  une plateforme éducative pour les enfants pour en apprendre davantage sur la faune et les efforts de conservation.

Dans vos balades à travers  la ville, n’hesitez à conduire vos enfants au Musée Ferroviaire de Nairobi, au  Botanique de Nairobi, au Maasai Market reputé pour son artisanat. Ces balades à travers les rues et les visites dans les marché de Naïrobi sont aussi des occasions de déguster des mets locaux comme le Nyama Choma, le Sukuma Wiki et le Samoussas.

Selon votre budget voyage, sélectionnez-vous-même les activités, à partir d’une liste établie par nos experts de voyage ! Le tarif proposé comprend uniquement l’hébergement, chez  l’ un de nos partenaires et le visa, si cela est nécessaire. Pour vos billets d’avion, vous choisirez sur notre plateforme, la date de votre départ et le tarif qui sied à votre budget. L’idée est qu’en famille, vous prépariez votre voyage, dès maintenant. Toutefois, choisissez la bonne saison pour vous y rendre : Juillet-octobre est doublement idéal, parce que c’est la saison sèche à Naïrobi et la période des vacances scolaires.   N’hésitez pas à consulter les experts voyages d’Afrique voyages !

Séjour à Dubaï, en famille

Séjournez à Dubaï, une destination de vacances familiale de premier ordre offrant un mélange d’expériences culturelles, aventureuses et luxueuses. Parfait pour créer des souvenirs impérissables avec vos proches. Dubaï allie avec perfection  modernité, tradition et aventure. Réputée pour son horizon à couper le souffle, ses expériences de shopping luxueuses et son riche patrimoine culturel, Dubaï est progressivement devenue une destination incontournable pour les familles africaines à la recherche de vacances alliant détente,  luxe, modernité et tradition.

Le séjour  à Dubaï en famille, est donc une offre unique ! Elle vous permet de vous offrir, en famille, une détente inoubliable. Nous vous proposons une offre flexible que vous completerz vous-même en y intégrant vos envies et celles de vos proches. Selon votre budget voyage, selectionnez  les activités qui vous attirent, à partir  d’une liste préétablie par nous ! En effet, les attractions familiales sont nombreuses. Vous avez le choix entre Burj Khalifa, surtout au coucher de soleil, Dubai Mall avec son aquarium géant et son parc à thème, IMG Worlds of Adventure offrant des sensations fortes pour les enfants, etc. vous pourriez ajouter des belles balades au quartier historique d’Al Fahidi pour découvrir le vieux  Dubaï,  ses ruelles sinueuses et ses maisons traditionnelles en corail et en palmiers, les Souks de Dubaï  (souks d’or, d’épices et de textile) si vous êtes tentés d’offrir des cadeaux à votre famille et le Musée de Dubaï, situé dans le fort Al Fahidi si vous vous interessés par l’histoire et la culture émirati.

 Notre tarif de départ inclus l’hébergement et le visa, si cela est nécessaire.  Le billet d’avion  s’ajoutera dans le tarif global au moment de votre commande et tiendra compte de votre ville de départ!

Mao, la ville blanche

Plongez dans l’univers de Mao, La Ville Blanche, et découvrez son architecture Sahélienne unique, ses trésors historiques et la richesse culturelle qui en font une destination captivante.

Mao, surnommée affectueusement “La Ville Blanche”, se distingue par sa culture et son architecture  Sahelienne. Abritant environ 35 000 âmes, cette ville est célèbre pour son utilisation ingénieuse de matériaux locaux et de techniques de construction traditionnelles. Elle se démarque par son éclatante blancheur, visible de loin, qui captive le regard et invite à la découverte.

Ancrée dans l’histoire depuis le 11ème siècle, Mao, siège du Sultanat du Kanem, est chargée d’un riche passé. Cette ville, témoin des époques, conserve précieusement son héritage, non seulement à travers ses bâtiments mais aussi dans le quotidien de ses habitants.

L’architecture de Mao, reflet du style Sahélien, brille par son adaptation parfaite à l’environnement local. La conception de ses bâtiments et le choix des matériaux illustrent l’ingéniosité de ses habitants et leur symbiose avec la nature. La blancheur éclatante de Mao, issue de l’unique mélange de briques d’argile et de sel, offre à la ville une aura presque irréelle. Cet aspect unique suscite admiration et curiosité, attirant les regards des voyageurs et des passionnés d’architecture.

Caractéristiques de Mao, les maisons basses à terrasse sont un parfait exemple d’architecture pensée pour le climat et les traditions locales. Ces demeures, avec leurs terrasses et leurs éminences, ajoutent un charme unique à la ville tout en répondant à des besoins pratiques.

Le Sultanat du Kanem, dont Mao est le siège, a joué un rôle central dans l’histoire de la région. Fondé au 11ème siècle, ce royaume a traversé les âges, et son essence continue de vivre dans le patrimoine culturel de Mao. Jean-Claude Zeltner, dans son ouvrage “Page d’Histoire du Kanem”, offre des éclairages précieux sur l’histoire du Sultanat du Kanem. Son analyse enrichit la compréhension sur l’importance historique de Mao et de son influence dans la région Sahélienne.

Au cœur de Mao, le Palais du Sultan se dresse comme un témoignage vivant du passé glorieux de la ville. Ce monument historique offre une fenêtre sur le riche patrimoine royal et architectural de Mao, un véritable trésor pour les visiteurs. Bien que modeste en taille, le musée de Mao est un écrin regorgeant d’artefacts inestimables qui illustrent le riche héritage culturel et historique de la ville. Des manuscrits anciens à l’art traditionnel Sahélien, chaque pièce raconte une histoire fascinante.

Entourée d’attractions, Mao offre un éventail d’expériences captivantes pour ceux désireux d’explorer au-delà de ses frontières. Chaque site environnant est une invitation à découvrir la beauté naturelle et la richesse culturelle de la région et du Tchad, en général.

Séjour à Sarh, sur les traces d’un patrimoine colonial

Sarh, anciennement Fort-Archambault, se tient fièrement comme la première ville du Tchad. Fondée en 1899 par les colonisateurs français, cette ville regorge d’histoires fascinantes et de diversité culturelle. Avec ses bâtiments historiques et ses rues bordées d’arbres séculaires, Sarh offre un aperçu captivant de son passé colonial tout en embrassant un avenir prometteur. En effet,  Les rues de Sarh dévoilent son riche héritage colonial. Les anciennes bâtisses et les avenues larges témoignent de son passé en tant que capitale d’un territoire français. Ces monuments racontent l’histoire de la ville, soulignant son importance durant l’époque coloniale.

 Fort-Archambault, le nom historique de Sarh, a joué un rôle clé dans l’histoire du Tchad. La ville a été un centre majeur de recrutement pour les travaux du chemin de fer Congo-Océan et a fourni des tirailleurs pour la Seconde Guerre mondiale. Les vestiges de cette époque, toujours présents, rappellent le rôle significatif de Sarh dans l’histoire.

La ville a marqué l’histoire du cinéma avec le tournage du film « Les Racines du Ciel ». Des célébrités telles que Juliette Gréco et Errol Flynn ont brillé dans ce film, ajoutant un chapitre fascinant à l’histoire culturelle de Sarh. Des auteurs renommés comme André Gide et Jacques Boisson ont capturé l’esprit de Sarh. Dans « Voyage au Congo. Retour du Tchad », Gide décrit Sarh comme un lieu d’exotisme et de paix. Jacques Boisson, dans son ouvrage, met en avant la diversité ethnique de Sarh, enrichie par des groupes comme les Sara, Sara-Kaba, Tounia, et Niellim.

 Située entre les fleuves Chari et Barh-koh, Sarh bénéficie d’une géographie exceptionnelle qui a influencé son développement et son climat. La ville profite d’un climat soudanien, avec des saisons sèches et humides, propices à une végétation luxuriante. Les rues de Sarh s’embellissent de flamboyants, kapokiers et manguiers, offrant un refuge idéal pendant les canicules.  Avec plus de 130 000 habitants, Sarh est un melting-pot ethnique et culturel. Les quartiers de la ville, tels que Bornou et Paris Sara, reflètent cette diversité. Les traditions locales, comme le grand tam-tam Tounia et les apparitions nocturnes des esprits, animent la vie de Sarh.

 Jusqu’aux années 80, Sarh a été un hub commercial crucial, connecté au port de Pointe-Noire par la route transéquatoriale. La ville a évolué vers l’industrialisation, accueillant des usines de coton, de textile et un complexe sucrier.  Sarh représente un mélange unique d’histoire et de culture. Son patrimoine colonial, son rôle dans l’histoire et la culture, sa diversité ethnique, et son développement industriel font de Sarh une destination fascinante et riche en découvertes. Visiter Sarh, c’est explorer un chapitre vivant de l’histoire du Tchad.

Séjour balnéaire Cameroun

Il s’agira pour vous, une aventure qui commence dans la métropole cosmopolite de Douala, la capitale économique du Cameroun. Ici, vous pourrez découvrir un mélange vibrant de cultures urbaines et des monuments historiques.  Ne manquez pas de goûter à la cuisine locale dans l’un des nombreux restaurants de la ville.

Ensuite, vous prendrez la route vers Edea, une ville plus petite mais charmante, située le long du fleuve Sanaga. Edea offre une atmosphère plus détendue comparée à l’agitation de Douala.

Enfin, vous vous dirigerez vers le joyau de la côte camerounaise, Kribi, connue pour ses plages idylliques bordées de palmiers. Kribi est l’endroit parfait pour se détendre et profiter de la mer. Vous aurez l’occasion de nager dans les eaux claires de l’océan Atlantique, de vous détendre sur les plages de sable fin.

Ce circuit offre un équilibre parfait entre découverte culturelle, aventure urbaine et détente en bord de mer, vous permettant de vivre une expérience complète et enrichissante au Cameroun.

Le mont de Lam, pays des Boum

Quand on parle des Boum, deux images s’imposent naturellement. D’un côté, les monts de Lam se dressent, uniques et majestueux, dans le sud du Tchad. De l’autre, la danse boum, dévoilée au monde lors du premier Festival mondial des arts nègres de Dakar en 1966, captive l’attention. À l’époque coloniale, les autorités ont construit un campement touristique au sommet de cette montagne, transformant ainsi le lieu en une destination de villégiature prisée. Concernant les mystérieuses grottes des monts, elles ne se dévoilent qu’à ceux qui réalisent des sacrifices. Par ailleurs, la danse boum, autrefois presque oubliée, revit aujourd’hui grâce aux efforts de l’association Monts de Lam. Cette organisation a relancé l’intérêt pour cette danse en organisant un festival annuel depuis quelques années. Pour couronner le tout, visiter cette région offre l’occasion unique de randonner dans un paysage naturel époustouflant et de découvrir une autre partie du Tchad.

Les 3 patrimoines : Zakouma, Ouara et lac Fitri

Ce voyage de 1600 km vous fera découvrir le Centre-Est du Tchad, un périple à travers le massif du Guéra. Vous explorerez ses deux sommets imposants : le mont Guera, culminant à 1613 m, et l‘Abtouyour, montagne mythique des Hadjeraï, habitée par une colonie de pélicans. Admirez la « Reine du Guera », une formation rocheuse évoquant la silhouette d’une femme allongée, visible depuis Mongo. Au cours de cette aventure, vous rencontrerez une population diversifiée, unie par la pratique traditionnelle du rite de la Margaï.

Le parcours est enrichi par les travaux de chercheurs tels que A. Rouvreur, qui décrit le peuple Hadjeraï, et P. Fuchs, auteur d’une collection des « contes oubliés des Hadjéray du Tchad ». L’expérience comprend un safari exceptionnel dans le Parc National de Zakouma, offrant une immersion totale dans la nature (randonnée pédestre, dîner en brousse sous les étoiles).

La grande agglomération de l’Est, Abéché,  point d’intersection commercial et artisanal, marque l’apogée de ce voyage. Il s’achèvera par une excursion à Ouara, où vous découvrirez les ruines de l’ancien palais des sultans du Dar Ouaddaï, abandonnées en 1850 et aujourd’hui inscrites sur la liste indicative de l’UNESCO. Le retour se fera via le Lac Fitri, classé zone humide et réserve de biosphère, un lieu parfait pour observer les oiseaux migrateurs.

Ce voyage est plus qu’une aventure, c’est une contribution à la préservation de trois patrimoines : le Parc National de Zakouma, les ruines de Ouara et la réserve de biosphère du Lac Fitri.

 

La terre des lacs et ses hommes

Ce circuit s’effectue le long du fleuve Mayo-Kebbi, dont les eaux, en se déversant dans des plaines, sont à l’origine des nombreux lacs qui caractérisent la région Sud-Ouest du Tchad. Une partie des eaux de ce fleuve se jettent plus loin dans la Benoué au Cameroun. Une région qui alterne une diversité de paysages, plaines inondables, boisées et collines traversées par des canyons. Des initiatives locales les de préservations de ces divers environnements ont permis la création d’un Parc National, le Zha-Soo. En effet, les hommes qui habitent cette région ont puisé leur engagement dans la préservation de leur milieu, d’une culture encore vivante, à travers des nombreux rituels et célébrations traditionnelles. Le voyage se veut une immersion dans les cultures de nombreux peuples qui habitent cette région et que traverse le circuit. Les Mousseys les Toupouri, les peuls et les Moundang.